Hachis Parmentier boeuf/Veau

Publié le par petitbohnium

On a fêté l'anniversaire de ma puce en famille, enfin avec le côté de ma famille cette fois-ci, le soucis avec ma famille c'est qu'ils n'ont tous pas du tout mais alors pas du tout les mêmes goûts! du coup je dois jouer avec les goûts de chacun pour essayer de faire un repas qui plaira à tout le monde! Là j'ai trouvé un bon compromis avec un hachis parmentier fait maison! d'autant que je me suis vraiment embêtée! 5 kilos de purée de pommes de terre écrasée à la fourchette à la main!! oui je n'ai pas de presse purée, enfin je m'en suis tout de même pas mal sorti! bon je vous mets mes proportions en sachants que j'ai fait deux gros plats, donc je pense que l'on peut compter pour 20 personnes vu qu'ils ont mangé deux fois dessus!

pizap.com13297491023521.jpg

Pour 20 personnes:

5 kilos de pommes de terre

2 kilos de viande de boeuf hachée

400 g de viande de veau haché

origan en poudre

4 oignons rouges

1 l de lait

3/4 d'un paquet de pain de mie

50 cl de crème fraîche

sel, poivre

 

Eplucher, laver les pommes de terre et les cuire dans de l'eau salée dans une grande marmite.

Peler, et émincer les oignons.

Mélanger dans un grand bol les deux viandes, les oignons, l'origan.

Couper le pain de mie en petits morceaux et le faire tremper dans le lait.

L'ajouter ensuite à la viande en ayant bien pris soin de l'essorer.

Filtrer le lait avec un chinois et le réserver.

Saler, poivrer la viande et bien mélanger à nouveau jusqu'à incorporer complètement le pain à la viande, ne pas hésiter à y mettre les mains!

Presser les pommes de terre cuites avec le lait réchauffé et la crème, saler, poivrer.

Préchauffer le four à 180°C.

Huiler vos plats légèrement à l'aide d'un pinceau en silicone.

Y déposer sur le fond la viande.

Déposer sur le dessus la purée et dessiner des croissillons à l'aide d'une fourchette.

Enfourner pour une heure.

Servir chaud!

 

Je penserai à vous me voilà partie à la montagne!

skieuse-1184070adf.gif

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article